merlin

merlin

lundi 30 septembre 2013

Allez donc voir la concurrence !

Je pars demain pour Orléans, belles lectrices, et je serai donc dans l'incapacité, pendant quelques jours, de vous abreuver de ma sagesse supérieure.

Je me fais du souci pour vous. J'ai peur que, sans moi, vous ne vous laissiez aller, par désœuvrement, à regarder Game of Thrones, une série bête qui rend idiot, et qui a déjà causé des ravages sur des esprits brillants. Ainsi du bon Aristide, naguère encore le meilleur d'entre nous : la dernière fois que je l'ai vu, il était revêtu d'une camisole et, emmené par des hommes en blancs, poussait des braillements hystériques et absurdes, du genre : "Game of Thrones est une série formidable, très politique, qui illustre le machiavélisme !".

Sic transit gloria mundi.

Pour vous éviter cette disgrâce, je vous suggère d'aller chercher votre dose quotidienne de culture et d'intelligence chez Lydia Bonnaventure, qui tient site et blog.

Chez elle, vous apprendrez que Monsieur de La Palice ne méritait pas tant de ridicule, comment l'on se tenait à table au moyen âge, qui étaient les Enervés de Jumièges, et bien d'autres choses encore. Il y a même tout plein d'articles sur les chansons de geste. Lydia est donc quelqu'un de bien, car il y a deux catégories de personnes en ce bas monde : les gens bien, et ceux qui ne s'intéressent pas aux chansons de geste.

Lydia dispense ses perles de savoir quotidiennement ou presque, aussi le mieux serait-il que vous l'ajoutiez à vos favoris et blogrolls, afin de devenir chaque jour un peu plus intelligentes, ô belles lectrices.

Mais bien sûr, vous pouvez aussi vous abrutir devant Game of Thrones. C'est un choix. Après tout, chez les belles femmes, l'esprit est facultatif.

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Sexiste, mais galant, vous en conviendrez.

      Supprimer
  2. Mais qui est donc cet Aristide dont vous parlez?

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien, si je m'attendais à une telle publicité ! Merci Mat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je vous en prie. On n'encourage pas assez les blogueurs traitant de littérature médiévale.

      Supprimer