merlin

merlin

mardi 24 septembre 2013

Le Roi-Dieu de Leomance

"L'armée a foncé vers l'est, en misant sur la rapidité et sur le choc. Elle a évité les villes, vivant chichement sur ses réserves, montant des bivouacs légers, quittés avant l'aube. Dès la première étape, le Roi-Dieu a goûté un sommeil sans rêve sous sa tente. Il s'est réveillé débordant de vitalité, d'appétits et de force : il a ressuscité l'icône auréolée de majesté et de puissance. Au contact du conquérant lavé de ses ombres, ses hommes ont puisé une énergie décuplée. Aussi brillante qu'une enluminure d'épopée, l'armée a traversé les campagnes, les bois et les landes de Leomance, avec l'élan d'un navire fuyant sous la tempête. Couronnée d'une forêt bariolée de pennons, de gonfanons, de bannières, d'enseignes et d'étendards ; pavoisée de blasons, d'armoiries et de couleurs de dames ; chatoyante de cottes brodées, de tabards galonnés, de panaches extravagants ; rutilante d'écus ornés, d'armes serties, de heaumes orfévrés, la suite guerrière du Roi-Dieu a scintillé, fugace, sur les horizons. Telle un éclat de soleil, telle l'aperçu d'un mirage-fée."

Juana Vera, Jean-Philippe Jaworski, Les moutons électriques, 2007-2010.

Avez-vous remarqué comme il suffit d'ajouter un "-s" au mot "appétit" pour en modifier grandement le sens ? Magie de la langue française...

Ah, et puis au fait, vous pouvez écouter une interview du Jaworski ici.

4 commentaires:

  1. "Avez-vous remarqué comme il suffit d'ajouter un "-s" au mot "appétit" pour en modifier grandement le sens ? "

    On pourrait dire la même chose de l'ajout d'un w, non ?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas compris : " Avez-vous remarqué comme il suffit d'ajouter un "-s" au mot "appétit" pour en modifier grandement le sens ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'appétit, au singulier et sans précision, c'est généralement l'appétit alimentaire. Au pluriel, on pense à d'autres appétits...

      Supprimer