merlin

merlin

jeudi 24 octobre 2013

Une victoire des Oghuz

"Les Beys des masses oghuz firent leurs ablutions d'une eau pure, touchèrent le sol de leur front blanc, firent une prière rituelle en deux parties et invoquèrent Muhammed au beau nom. Les roulements de tambour retentirent. Il y eut un combat faisant penser au Jugement dernier.

Le champ de bataille fut couvert de têtes. Kazan fit hurler Sökli Melik en le jetant à bas de son cheval. Delü Dundar frappa de son épée Kara Tekür et le jeta à terre. Kara Budak jeta à terre Kara Arslan Melik. Dans les vallées, les mécréants subirent un désastre. Sept seigneurs mécréants furent passés au fil de l'épée.

Beyrek, Yegenek, Kazan Bey, Kara Budak, Delu Dündar, Oruz Bey, fils de Kazan, marchèrent sur la citadelle. Beyrek arriva auprès de ses trente-neuf braves compagnons et les trouva sains et saufs. Il rendit grâce à Dieu. Ils brûlèrent l'église des mécréants et édifièrent à sa place une mosquée. Ils tuèrent les prêtres. Ils lancèrent l'appel à la prière et firent réciter la khotba au nom de Dieu. On réserva pour le Khan des Khans Bayindir Khan le cinquième du butin : oiseaux multicolores, étoffes de qualité, jolies filles, draps d'or de neuf sortes."

Le Livre de Dede Korkut, récit de la Geste oghuz, traduit du turc par Louis Bazin et Altan Gokalp, Gallimard, coll. "L'aube des peuples", 1998.

Je crois que ça m'aurait plu, la vie de guerrier oghuz. Je l'ajoute au nombre de mes vies ailleurs.

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. L'islam, dans sa version oghuz, est une bien belle religion, qui n'a que des avantages : on peut prendre plusieurs femmes ET boire du vin. Les héros du "Dede Korkut" ne s'en privent d'ailleurs pas.

      Supprimer
    2. Vous savez, je ne sais pas si avoir plusieurs femmes est vraiment un avantage... mais enfin, maintenant que vous avez cette possibilité, vous nous direz ce qu'il en est.

      Supprimer
    3. Mat a prononcé le fameux "chabadabada " ?

      Supprimer
    4. Je fais des billets sur la mythologie celtique : on me dit que je suis érotopaganiste.

      Je fais des billets sur l'épopée turque : on me dit que je suis musulman.

      Je prends des photos de chez moi avec la croix et l'icone qu'on m'a offertes pour mon baptême : personne ne dit rien.

      Tout cela est bien étrange.

      Supprimer