merlin

merlin

lundi 20 octobre 2014

Les réponses

Je vais maintenant vous dévoiler les réponses à la question posée dans le billet précédent. Mais félicitations à ceux qui se sont essayés au jeu : ils étaient bien près de tout trouver.

Avant toute chose, un mot sur le peintre : il s'agit de Robinet Testard, un enlumineur actif à la fin du XVème et au début du XVIème siècle qui eut pour mécène Charles d'Orléans (pas le fameux poète prisonnier des Anglais, mais le neveu d'icelui).

Si j'emploierai les noms romains des dieux représentés, c'est parce que Testard, comme tout le monde de son temps, les connaissait sous ces noms-là, ce qui n'enlève évidement rien au mérite de ceux qui ont su les reconnaître sous leurs noms grecs. (L'habitude de désigner les personnages mythologiques surtout par leurs noms grecs est relativement récente.)

Image 1 :


Il s'agit bien sûr de Minerve, sous ses traits de déesse de la guerre. La chouette étant son emblème, l'imagier a eu l'idée d'en faire son écu.

Image 2 :


Il ne s'agissait pas d'Hypnos, mais de Jupiter. Testard a représenté le roi des dieux avec les attributs de la royauté, et la javeline dans sa main droite figure un foudre. Sans doute peu familier de la statuaire antique, Testard n'a pas donné au bon Jupin cette barbe qui nous vient immédiatement à l'esprit quand nous pensons à lui. Mais l'aigle en arrière-plan, enlevant Ganymède, était un indice.

Image 3 :


Saturne castrant son père le Ciel (à gauche) et dévorant ses propres enfants (à droite). La femme au hennin doit être Cybèle.

Image 4 :


Les trois Grâces, Apollon, dont les attributs sont l'arc et la lyre, et la Chimère aux pieds de ce dernier.

Image 5 :


Il s'agit de Mercure, reconnaissable au caducée, au pétase et aux chaussures ailées. A ses pieds, Argus, le gardien aux cent yeux auquel Junon avait confié la garde de la nymphe Io changée en vache, pour empêcher son amant Jupiter de l'approcher. A la demande de son père, Mercure endormit Argus par la musique de sa flûte avant de le tuer, après quoi Junon recueillit ses yeux et les sema sur le plumage du paon, son oiseau consacré.

Image 6 :


Diane chassant avec ses nymphes.

2 commentaires: